Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 17:41

Je me demandais l'autre jour si les serious game avait atteint le milieu de l'immobilier et apparemment, c'est une terre qui reste à conquérir...

Serious-Games-medical-300x240.jpg

 

Mais qu'est-ce qu'un serious game ?

Le serious game est une discipline relativement jeune, du moins le terme lui l'est, et comme son nom l'indique, il s'agit d'un jeu sérieux.

Ces jeux sérieux sont sérieux parce qu'ils ont une finalité éducative, ou constructive, ou productive, ou créative pour l'entreprise. Ces outils arrivent depuis quelques toutes petites années dans le monde professionnel, et sont utilisés notamment pour la formation continue, où ils commencent d'être sérieusement regardés par les DRH (cf. article du figaro). Mais pas seulement, car il semble que leur valeur ajoutée puisse être réelle pour les apprentissages mais aussi pour la co-réflexion.  

 

Il s'agit donc d'un outil logiciel permettant d'obtenir une finalité constructive et productive, tout en s'appuyant sur les stratégies du jeu et ce qui fait l'attractivité du jeu.

L'apprentissage en devenant attractif et non plus d'aucune manière rébarbatif se fait dans de meilleures conditions et avec une productivité décuplée. Le rêve de tout pédagogue.

Mais le serious game dépasse de loin le seul apprentissage. Il est aujourd'hui utilisé comme un outil de marketting (un exemple à destinaton des hommes, et intégrant bien "l'envie" que doit susciter un serious game, chez les déodorants Axe : www.letranspirateur.com) , et l'on peut se demander où est la limite entre jeu et réalité d'autant si l'on range des plateformes comme 2nd life dans la catégorie des jeux sérieux.

 

Il y a quelques mois, quand la SNCF a boulversé ses horaires nationaux, elle a publié le jeu sérieux TECHNI'TRAIN pour accompagner ce changement et amoindrir le choc pour certains. Ce jeu permet de se mettre à la place d'un responsable de la circulation des trains... et de comprendre toute la complexité de l'équation... bon courage.

 

Mais le serious game trouve également des applications à très très forte valeur ajoutée et les stratégie de jeu permettent de découvrir en réseau de nouveau horizon. Ainsi, à travers une telle application, des joueurs avertis ont élucidé en 3 semaines une enigme chimique sur laquelle les chercheurs butaient depuis une dizaine d'année (enigmes-du-sida), et pas des moindre. il s'agit là d'un exemple singulier qui aura certainement des suivants. Et cet exemple montre toute la puissance de ces nouvelles applications : en jouant à plusieurs, en réseau, nous pouvons associer et rassembler nos capacités intellectuelles, créer un "cluster" de matière grise et ainsi totalement décupler nos capacités intellectuelles !

 

 

L'intégration des Serious Game d'apprentissage dans les logiciels du futur

Le logiciel qui permet d'apprendre n'a rien de nouveau. Je me rappelle en 1992, sur mon IBM PS2 (c'est à dire avant la vulgarisation des PC et la massification de windows 3.11) qu'il y avait 4 fenêtre au démarrage :

 

ps2.jpg

 

L'écran "informations" permettait de lancer ce qu'on appelait alors un tutoriel. C'est à dire un logiciel qui permettait de comprendre en pas à pas comment fonctionnait le système.

Ce qui est nouveau dans l'industrie de l'informatique aujourd'hui et qui va bientôt remplacer dans les bonnes pratiques la production de manuels d'utilisation (que personne ne lit vraiement, et que les informaticiens ont horreur d'écrire) c'est que le tutoriel sera intégré au logiciel et qu'il prendra la forme d'un serious game.

C'est à dire que pour débloquer telles ou telles fonction de votre logiciel, de votre box internet, de la nouvelle application iPhone que vous viendrez de télécharger, il vous faudra passer préalablement par le serious game d'apprentissage.

Et ce serious game ne sera plus un tutoriel rébarbatif, mais vous proposera bel et bien des challenges, du suspens et vous fera rêver sur les possibilités du logiciels auquel il vous formera, vous aurez envie d'en savoir plus et à force, vous parviendrez à exploiter à 100% les capacités du produit.   Pour le plus grand bonheur du concepteur, du vendeur et du consommateur !

En pratique, cela existe déjà de façon plutôt confidentielle, et je m'étonne d'ailleurs que les "tablettes PC" dont certaines sont livrées sans mode d'emploi n'intègrent pas déjà ce service.

Ce principe dépassera d'ailleurs certainement l'informatique, on peut l'imaginer pour tout produit complexe à utiliser comme une voiture, ou du matériel hifi connecté. Cela passera certainement donc par votre tablette PC qui connecté en bluetooth à votre appliance pourra télécharger le serious game adéquat sur le web.

La valeur ajoutée me semble réelle.

 

Et côté immo ? quoi de neuf ? quoi apprendre avec un serious game ?

Et bien, rien. Justement. rien de neuf. L'immobilier est un domaine à forte inertie, et pas que sur les prix... L'immobilier bouge doucement et sa révolution vers le numérique est à peine entamée !

 

Quelques initiatives existe et sont à noter, mais à ce jour elle feront fuire la plupart des néophytes. A part satisfaire leur commanditaire ou leur concepteur, ça doit s'arrêter là.

J'ai ainsi trouvé une tentative du groupe Bouygues de proposer des serious game généralistes et peu crédibles.

J'ai ensuite trouvé une tentative de la FFB (fédération française du batiment) un peu plus intéressante, mais malheureusement la simulation me semble grossière et ils n'en n'ont pas profiter pour créer de vrais apprentissages (comme la réglementation, l'apprentissage de la LOLF...), ni même réussi à mettre en oeuvre des stratégies de jeux chez l'utilisateurs. Il s'agit de rénover une maison avec un budget donné et en produisant le maximum d'économie d'énergie (http://www.simurenov.com/jeu/game.php).

Enfin, une dernière initiative proposée par l'UNIS (unions des syndicats de l'immobilier) qui propose un jeu permettant d'apprendre le fonctionnement d'une copropriété. Pratique pour les acheteurs d'appartement, ce petit jeu est un peu mieux fait et un peu plus abouti. De là à y passer des heures...

 

SERIOUS_GAME_COPRO.png

 

Pourtant le potentiel d'apprentissage par les serious game capable de vulgariser pour tout un chacun l'investissement, et même l'achat immobilier tout court, et capable de faire apprendre les règles à tout un chacun serait certainement un plus.

Un serious game permettant aux acheteurs et aux vendeurs de faire des visites, des cotations, des transactions virtuelles et de concrétiser par des négociations réelles serait intéressant, ou bien encore, la mise en réseau des analystes du marché immobilier pourrait permettre de construire une prédiction fiable, et d'autres usages sont lagrement imaginables  ! Vous aussi, vous avez peut être une idée d'application de serious game pour l'immobilier... Faites nous la partager !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by 500k - dans Entreprendre
commenter cet article

commentaires

Swiss Life Mutuelle 06/02/2012 06:25

c'est intéressant de nous avoir partagé

Fabien 03/02/2012 18:04


On peut effectivement s'étonner qu'il n'existe à ce jour pas plus de "serious game" car apprendre en s'amusant reste quelque chose d'agréable. De plus cela semble déclinable à l'infini. En
revanche il me semble que cela est peut être actuellement plus développé en interne de grands groupes afin de former leur salariés à distance sur certains points. J'ai eu l'occasion
d'expérimenter ce type de "serious game" dans le domaine e l'assurance par exemple.

500k€

mon objectif est de gagner 500k€ dans les 4 prochaines années, je vous explique comment.

Bienvenue sur 500K

Je suis Laurent, j'ai 33 ans et je vais gagner 500k€ en 4 ans par l'investissement immobilier, je vous explique comment.

image001