Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 00:00

500k continue sur : 500K.fr


 

Vous pouvez vous réabonner à la newsletter sur le nouveau site.     

 

 

500k-avant---apres-wordpress.JPG 

 à très vite sur 500K !

 

Published by 500k - dans Objectif 500k
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 01:30

Et si je révélais aux abonnés du blog http://500k.fr le plafond de ma prochaine enchère ?

 

Oui c'est vrai, c'est idiot, mais j'ai besoin de récolter le maximum d'avis pour m'aider à prendre une décision. Si vous avez un avis à donner sur une opération immobilière, alors peut être que vous pouvez l'exprimer (demain sur 500k.fr) : pour ma prochaine vente aux enchères, j'ai décidé de partager avec vous mon enchère maximum, de vous dire sur quel bien je me positionne et je vous fournis même le PV descriptif du bien mis en vente !

 

Vous pouvez en savoir plus en vous connectant demain mardi sur la home page de http://500k.fr.

 

à très vite !

 

Published by 500k - dans Objectif 500k
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 16:48

A lire bientôt sur http://500k.frdans l'article où en sommes-nous de l'objectif +500k€ en 4 ans :  

 

- Combien de personnes pensent que je vais atteindre l'objectif des 500k€ ?

 

- Pourquoi mes indicateurs sont au vert dans l'atteinte de mon objectif ?

 

- ou j'en suis ?

 

Retrouvez  un point complet sur mon objectif sur le nouvelle version de 500k !

 

Published by 500k
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 07:40

Retrouvez le blog '500k, je vais gagner 500k€ en 4 ans en investissant dans l'immobilier, je vous explique comment "

sur 500k.fr

 

10.000 20.000 places gagnées sur Alexa en 5 8 jours !

 

Les bloggeurs pro n'ont pas de telles marges de manoeuvre ! C'est incroyable : il y a 9 jours Alexa ne connaissait pas mon blog, et voilà que mon nouveau blog 500k gagne non pas 10.000 mais bien 20.000 places sur Alexa grâce à vous !

 

Il y a 8 jours, je postais fier un tweet pour annoncer la nouvelle : 500k.fr était enfin détecté par Alexa. Quelques jours auparavant, je vous disais d'ailleurs avoir doublé mon traffic depuis que j'avais lancé mon blog sous wordpress : deux semaines après le lancement de mon blog sous wordpress j'obtiens déjà un traffic très acceptable, tandis que mon ancien blog sur overblog (celui que vous êtes en train de lire) continue de tourner.

C'est étonnant : mes chiffres de traffic sont meilleurs, ils augmentent de jour en jour. J'ai même obtenu un pique de fréquentation grâce à un simple tweet !

 

Mieux encore, j'ai reçu une proposition d'article sponsorisé en démarchage direct, que j'ai accepté et qui s'est concrétisée. Et maintenant, je constate que mon blog 500k.fr a gagné 20.000 places sur Alexa en seulement 8 jours ! mais pourquoi, et surtout vais-je être devant leboncoin d'ici la fin du mois ?

 

500k - screenshot wordpress 

 

Changer de plateforme de blogging : un vrai casse-tête

Changer de plateforme de blogging est une véritable difficulté dont on parle peu sur le web. D'autant plus lorsque le changement s'accompagne comme c'est le cas pour moi d'un changement d'adresse web (d'URL).

 

Et d'autant plus encore lorsque vous avez fait en quelques sortes l'erreur de choisir par facilité une plateforme de blog gratuite en mode IaaS (hébergée). Sur ce type de plateforme, vous n'aurez en aucun cas la main pour faire une URL redirect et déclarer une redirection 301 à vos scrutateurs préférés.

Cette fameuse redirection 301 permet de déclarer que le lien pointé par telle ou telle URL est désormais et définitivement disponible à telle nouvelle URL.

Bref, changer de blog est un vrai casse-tête pour certains, et j'en fais partie.

Le problème est que ce changement implique que vous allez perdre environ 50% de votre traffic, comme ça du jour au lendemain. Ces 50% de traffic ça représente en moyenne le traffic capté chaque jour sur mon blog grâce aux moteurs de recherche.

Ces lecteurs arrivent en effet sur votre blog parce qu'ils ont cherché un mot clef sur lequel vous êtes particulièrement bien référencé. Il ne connaisse rien de votre blog, et encore moins de son auteur, mais cherche une information qualifiée à laquelle leur donne accès leur moteur de recherche. Et les blogs sont plutôt bien référencés puisqu'il propose a priori du contenu qualifié.

Bref, changer de blog, d'URL sans redirection, c'est l'assurance de perdre 50% de son traffic... ou de gagner 200% de celui-ci dans mon cas.  

 

 

Je n'ai pas réfléchit à une stratégie de transition... mais  

Le référencement naturelle de votre ancien blog ne va pourtant pas perdre de visiteur à la longue.

Surtout si vous y avez publié un contenu déjà conséquent. Mieux encore, il va en gagner pour peu que vous y injectiez un peu d'effort de temps en temps. Tenons-le pour acquis.

 

Il vous est sûrement arrivé de temps en temps de visiter des sites morts. Quel dommage, surtout lorsque leur nom de domaine ferait envie à tous les bloggeurs débutant. C'est toujours surprenant de trouver de tels sites référencés dans les trois premiers résultat de google, alors que leur activité s'est arrêtée il y a parfois plus de 4 ans !

Le seul soubresaut de vie sur ces sites est la ligne de commentaire restée ouverte mais que l'auteur du site ne consulte plus depuis longtemps, résigné du web ou définitivement tourné, telle une redirection 301 vers sa nouvelle ligne de mire !

 

Avant de changer, je me suis poser pas mal de question. Le problème est que ce changement implique que je perd d'emblée 50% de mon traffic. Sauf à continuer à l'exploiter. Tiens, mois je sais combien vous êtes à lire cet article j'ai les stats, mais tout le monde ne le sais pas : laissez donc un petit commentaire ci-dessous si vous le lisez, comme une trace indélébile de votre passage sur la version désormais "underground" de 500K !

 

Donc, en chageant de blog, je me suis engagé à le professionnaliser. Désormais le nouveau 500k est sous wordpress, 500k aura bientôt un design plus identitaire. Mais cela ne suffit pas : je suis passé d'un mode bloggeur en dilettante, à un mode bloggeur gestionnaire. Et ça change tout.

 

Vous pouvez vous intéresser à d'excellentes formations comme celle d'Aurélien Amacker , ou celle de Olivier Roland Agir et réussir (bloggeurs que je suis depuis un certains temps déjà et qui m'ont donné envie de professionnaliser mon blog), y acheter des supports de formation dont tout le monde parle sur le web ou suivre une prochaine session, si vous souhaitez que cela marche, vous ne pourrez pas blogger à la cool , il vous faudra être un blogger gestionnaire. Beaucoup de contenus de qualité sont diffusés chez ces bloggers en vogue. 

 

 

Donc, professionnaliser son blog, cela veut dire avoir une stratégie de production de contenus, de référencement, des cibles, des outils et développement de l'audience, et cela passe aussi par la monétisation. Il va aussi me falloir travailler le marketing, el suspens, le teasing... j'ai du travail.

La première pière angulaire de cette transition est donc pour moi de créer du contenu. Désolé pour les feed follower si la publication d'articles est aussi soutenue depuis quelques temps, mais l'objectif est de retrouver rapidement un bon niveau de référencement naturel par les moteurs.

 

Et ma technique semble fonctionner puisque comme je vous l'annonçais, elle m'a permis de gagner 20000 places sur Alexa en une grosse semaine. Dans cette même optique mes articles sont optimisés SEO (pas celui-ci). J'ai parfois tendance à penser que cela baisse un peu la qualité de lecture, mais je trouve que cela oblige à un devoir de clarté, à faire apparaître les termes clefs en évidence et au final ce n'est pas désagréable à lire.

 

Alors, il me reste de nombreuses actions à conduire, mais après un peu plus de deux semaines, je suis plutôt assez content de ce changement.

 

DIAGRAMME-STOCKVAULT-103905.jpgDoubler ou non son traffic     

Je me pose aussi la question de conserver ce blog overblog en blog "underground". Je pourrais y raconter mes expériences de blogger (ce qui est en marge de ma ligne éditoriale de 500k), si celle-ci sont suffisamment consistantes cela peut être intéressant. Je conserverai ainsi la part d'audience qui reste attachée à ce blog. Il me faut (juste) trouver le temps pour écrire sur les deux.

Je suis preneur de vos avis sur la question !

 

Ma BlogRoll, la puritaine !

Ma prochaine action sera de remplir ma blog roll, qui n'est pas encore rentrée de vacances. J'aimerai ne pas y mettre que des blogs liés à l'enrichissement, ou l'immobilier, j'aimerai également la faire tourner un peu et ne pas graver dans le marbre une petite dizaine de blog... je suis ouvert à toutes propositions.

 

Published by 500k - dans Bons plans
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 18:02

Vais-je devenir expert en annonce de voitures d’occasion ?

Depuis quelques temps, il m’arrive de faire un peu de turn over sur mes voitures d’occasion. Je ne l’ai pas dit ici, mais j’ai revendu mon camping-car au mois de juin (sans plus-value, mais sans grosse perte non plus), puis j’ai vendu une Peugeot 407 HDI 2.0 136CV PACK PREMIUM  que j’avais acheté aux enchères (avec une plus-value de 1000€). Je vends à présent mon Audi A6 2.5TDI break, sans objectif de plus-value, dans l’optique d’acheter un break BMW, peut être directement en Allemagne d’ailleurs… les voitures d’occasion allemandes y sont 20 à 40% moins chères que chez nous ? 

Audi-A6-copie-1.JPGHorripilons-nous !

Et à chaque fois il y a une chose qui m’horripile par-dessus tout lorsque je vais sur le site de petites annonces favori des français pour les voitures d’occasion, ce sont les arnaques au mandat cash. C’est hallucinant le nombre d’arnaques qu’il peut y avoir sur ce site dans les catégories voitures d’occasion ou camping-car (je ne connais pas trop les motos, les bateaux, mais j’imagine que c’est peu  différent) et si c’est parfois grotesque, le pire c’est que ça marche.

D’ailleurs je pense que cela amènera inéluctablement ce site à sa perte : quand suffisamment de monde aura perdu plus d’argent en escroquerie à passer et à chercher des annonces gratuitement sur ce site que ce que ça leur aurait coûté de payer pour ce service, les gens se rendrons compte qu’ils se sont bien fait abuser : l’argent qu’ils auront permis de générer grâce à la publicité du site en question aura engraissé le cochon et n’aura pas servi à leur donner plus de service.

D’autant qu’il y a nombre d’alternatives plus ou moins intéressantes.

 

Et avec ceci ?

Actuellement c’est eBay qui prépare sa revanche sur le marché des voitures d'occasion en France et sur l’ensemble de l’Europe avec la promotion de son nouveau site pour la vente de voitures d’occasion, avec automobile.fr . Ils annoncent plus 1,5M de véhicules disponibles (sur 4 ou 5 pays). C’est donc là que j’ai mis mon Audi en vente, je vais voir la réactivité.

Ce site est assez sympa, simple d’accès et surtout, avec une qualité d’annonce et de modération qui me semble être au rendez-vous. D’ailleurs, à la première annonce que j’ai passée, je me suis fait recaler ! Ils m’ont ensuite appelé lorsque j’ai tenté un second dépôt. Une fonction qui est pas mal c’est que vous pouvez bookmarker les annonces par marques de véhicules. Par exemple, vous pouvez mettre en favoris les Opel occasion ou les Volkswagen occasion, et autres selon ce que vous recherchez.

fiat 500 - morgue lic.M - file0002084251103  plymouth---morgue-lic.M---file3511344123388.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est aussi l’occasion de pouvoir rechercher des voitures avec des critères adaptés aux voitures, vous allez me dire que c’est la moindre des choses que l’on peut attendre d’un site de voitures d’occasion ? Et pourtant, on l’avait un peu oublié ces derniers temps. Bien oui : celui qui veut une voiture de plus de 200CV pourra obtenir le filtre correspondant en passant par la recherche avancée. Celui qui veut une voiture avec des sièges en cuir et la clim pourra filtrer avec ces options. Celui qui recherche une voiture de moins de 7CV fiscaux pourra encore trouver son bonheur, etc, etc.  impossible avec un site d’annones généraliste.

Automobile.JPGEn fait, je connaissais ce site depuis longtemps, mais dans sa version allemande : mobile.de. Automobile.fr  est  en effet la version française de celui-ci, qui est au passage le site de sourcing de la plupart des garagistes français qui vendent des voitures d’occasion en import (il faut le savoir si vous vous intéressez aux voitures d’occasion). Il m’est arrivé il y a pas très longtemps de prendre le train avec un monsieur dont le métier consistait à ramener des voitures d’Allemagne pour le compte de vendeur de voitures d’occasion, il ne vendait pas lui-même de véhicule et ne faisait que l’intermédiaire en prenant sa commission au passage, l’on voyageait en première et ça ne me semble pas être un détail. Sur ce site, si vous souhaitez vous intéresser aux voitures à l’étranger, il suffit de cocher sous l’intitulé de votre recherche « > XXX résultats internationaux », bien pratique parce que les options en allemand, ce n’est pas toujours évident (dans les cas extrêmes, j’utilise systran en ligne pour traduire).

Reste à savoir si automobile.fr va s’imposer avec une même ampleur et qui sait alors, peut-être que demain les allemands viendront acheter des Peugeot en France ! eBay (qu’on avait d’ailleurs un peu oublié en France) en a la capacité puisqu’il reste  un géant de l’informatique et de l’internet mondial. A suivre, et je vous dirais si j’y vends rapidement ma voiture !

Published by 500k - dans Bons plans
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 23:46

Et bien voila un truc étrange : voila une semaine que j'ai basculé mon blog 500k sur un "wordpress", et je m'attendais à ce que le traffic suive. Et bien non, le traffic ne suit pas, il se duplique !

Du coup me voila avec d'un côté un blog sur l'adresse 500k.fr sur wordpress qui monte doucement en charge et à côté mon "ancien" blog 500k.overblog.fr sur overblog dont le traffic ne descend pas.

Donc, si on continue comme cela, je vais être contraint et forcé de maintenir les deux blogs en parallèle, mais c'est un aberration !!

 

Si vous avez une idée à soumettre ou une expérience de transition d'un blog à l'autre, je suis preneur. Je pense dans un premier temps que je vais faire une mise à jour des articles les plus consultés pour rediriger du traffic vers 500k.fr

 

Bon, en tous cas, ma prochaine tentative d'achat est planifiée à mi-septembre et je la raconterai sur le nouveau blog !

 

à très vite...

Published by 500k - dans Objectif 500k
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 10:56

Peut-on renier l’innovation, ne pas suivre la marche courante et se poser avec son propre style indépendamment de l’environnement dans lequel on n’évolue ? Peut-on rester dans le métier d’agent immobilier sur des modèles à l’ancienne ? Il semble bien que oui.  

    IMG 0754

Dommage, cette agence immobilire était fermée lorsque ce jour-là je suis passé devant. Elle se trouve à Paris près du Panthéon, si vous passer par là un jour allez demander à cet agent immobilier son chiffre d’affaire. Je parie qu’e celui-ci est tout à fait raisonnable et qu’il n’a pas à rougir devant ses concurrents.

Comme on le voit sur les photos : les annonces sont faites avec un soin bien particulier. Les descriptifs des biens sont méticuleusement écrits sur des fiches cartonnées, il y a des plans dessinés à la règles. Les photos sont évidemment prises avec un appareil argentique, et signe de la main du maître, l’on a même l’impression qu’elles ont été shootées il y a un temps certain : elles paraissent vieille et écornée.

 IMG 0755

Tout d’un coup, un doute m’envahit : et si cette agence était tenue par un jeune, bien attentif à l’apparence rétro de sa boutique. Si ça se trouve l’ensemble de ces biens sont déjà sur les outils les plus innovants comme demainjachète.fr, si ça se trouve il remet des iPad à ses clients lorsqu’ils franchissent le pas de la porte pour leur montrer les biens, puis il les reçoit dans un salon équipé d’une immense dalle à 3D active et signe ses compromis de vente par mail en s’appuyant sur des mécanismes de signature électronique !

Allez savoir…

 

 

Published by 500k - dans Entreprendre
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 16:05

(suite de l'article l'entrepreneur : pro de la procrastination et le geek 1/2)     

 

L’artisan geek.

Pour ma dernière opération de rénovation, je suis tombé sur un bon artisan. J’ai dû me montrer beaucoup plus méfiant dans la sélection puisque j’ai mis près de 9 mois à le trouver. A trouver celui que je croyais capable de faire le chantier à un prix normal, dans un temps normal, avec les compétences nécessaires et la capacité de fournir la qualité à laquelle on s’attend quand on achète quelque chose au-delà d’un certain prix.

Le devis était truffé de fautes d’orthographes, mais il était détaillé, avec des prix au m². Vous allez me dire que c’est la moindre des choses, mais ce n’est pas si souvent le cas. Ce devis m’est arrivé dans les temps convenus, c’est-à-dire 48h après la visite initiale du chantier par mail.

iphone-chantier.JPG

Cet artisan a démarré dans les temps convenu et s’est rapidement révélé être un « pro » de la communication, ou plutôt un communiquant. Il n’hésitait jamais à me téléphoner, à envoyer un mail ou un SMS. Parfois pour poser une question et parfois pour simplement me donner de l’information sur l’avancée des travaux. Quel contraste avec l’artisan du chantier précédent qu’il fallait sans cesse rappeler et qui ne parvenait pas à envoyer un devis par mail.

Je me suis ensuite rendu compte que mon nouvel artisan prenait des photos du chantier : la visseuse dans une main, l’iPhone dans l’autres !

Un jour je reçois par mail un lien facebook sur sa page professionnel (un coup de marketing intéressant et assez rare pour un artisan). Un autre jour, sur le chantier, je lui pose une question alors qu’il avait terminé les cloisons de la salle de bain : « on n’en a pas parlé mais est-ce que vous avez mis de l’isolant entre les plaques de placo ? ». Je me permets de souligner ici qu’il faut toujours penser à demander ça avant parce que bonjour le doute une fois que le mur est cloisonné… c’est trop tard. Je sais que c’est évident, mais c’est pour ma part la deuxième fois que j’oublie de mentionner ce ‘détail’. Ça aurait été tout de même dommage de faire un trou dans ce mur tout neuf.

travaux-multi-finition.JPG

« Attendez Monsieur Laurent ». Il me sort son iPhone et je vois dévaler en photo la totalité des actions réalisées sur le chantierjusqu’alors : chaque détail, chaque étape de la démolition, de la mise en débris des anciennes cloisons au ferraillage de la trémie du futur escalier pas encore posé et enfin l'isolant posé, preuve photographique à l'appui. Il avait pris peut être 200 photos du chantier.

Quelques temps après, je retrouve son lien facebook, et cette fois je prends le temps d’aller faire un tour sur sa page. J’y retrouve alors quelques photos du chantier, quelques photos de chantiers précédents et quelques commentaires de client comme « excellentes finitions ». Voilà une belle capitalisation sur le travail accompli, voilà de quoi cultiver la confiance de futurs clients : « allez donc faire un tour sur ma page facebook pour vous faire une idée de mon travail ». Je publierai d’ailleurs un commentaire à l’occasion et referai sans doute appel à lui.

Avouez qu’entre un artisan pro de la procrastination et un artisant geek, le geek est tout de même plus agréable !

Published by 500k - dans Bons plans
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 10:07

Ma première action commerciale va partir prochainement vers 200 agents immobiliers du Puy-de-dôme et de l’allier pour les inviter à venir sur le site que l’on a construit. Je vous laisse soin également d’aller y faire un tour le dépôt d'annonces y est gratuit et l'on essayé de faire mieux que nos concurrents ! 

 

FLY1

 

 fly2.JPG

 

En espérant que ce flyer soit lu avant d'être jeté à la poubelle !

Published by 500k - dans Bons plans
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 11:45

Aujourd’hui, je vous dévoile 3 livres qui ont changé ma vie, qui ont influencé ma perception de la vie. Je réponds ainsi à l’invitation d’un bloggeur dont j’apprécie les techniques, et qui a réussi dans le milieu du blogging grâce à son pari fou de lire 52 livres en 52 semaines et d’en partager la synthèse sur le web. Cet article n’est pas la ligne éditoriale habituelle demon blog, mais je crois que c’est un excellent exercice, que je vous invite à réaliser par vous-même.

 

Je vous donne donc dans l’ordre chronologique les 3 livres qui ont changé ma vie. Le 1er est très certainement Freud, de l’interprétation des rêves ("die traumdeutung").  

Il s’agit du premier livre que je me souviens d’avoir lu avec une véritable passion. J’avais 19 ans, et ça m’a cloué. Il faut dire que c’est un ouvrage très projectif comportant de nombreux passages performatifs, tellement c’est effrayant d’évidence. Imaginez : et si nous étions réduits en tant qu’individu à n’être que les véhicules de la transformation immédiatement permanente de chacun de nos souvenirs pondérés par l’intensité émotionnelle ressenties à l’instant où les évènements source de ces souvenirs ont été vécus (oui, vous pouvez relire plusieurs fois cette phrase un peu débile, mais tellement philosophique…et si vous n’avez pas lu Freud je ne suis pas sûr que vous parveniez à y trouver un sens).

 

J’ai emprunté « de l’interprétation des rêves » discrètement dans la bibliothèque de mes parents, j’avais une vague idée de la teneur du bouquin, de ce que pouvait être la psychanalyse. Ce livre est sommes toutes hyper technique, très complexe, souvent violent, et toujours passionnant. Je n'ai pas choisi de le lire par hasard. Je l’ai lu à un moment donné où j’ai ressenti le besoin de faire le point et où j’ai pu penser qu’en savoir plus sur la psychanalyse et sur moi-même pourrait m’aider à avancer. Je ne crois pas avoir lu autre chose d’aussi puissant, non pas sur les concepts philosophiques, ni individuels ou encore de développement personnel, mais qui traduisent avec autant de justesse l’expression simple de ce que homme nous sommes.  

J’invite chacun et chacune à lire ce livre, car j’estime que sans l’on ne peut pas vivre pleinement. C’est d’ailleurs un ouvrage que je relirai, un peu plus tard, avec un œil très différent, plus expérimenté.

 

 

 

Le second dont je veux vous parler est Bergson, La perception du changement.  

J’ai dévoré ce bouquin quelques temps après Freud. Cette fois on est dans la philosophie conceptuelle pure. J’éprouve une fascination depuis tout jeune comme beaucoup d’entres-nous face à la notion Temps. Cet ouvrage bien qu’il ne porte pas directement le terme Temps dans son titre traite de la consistance du temps et de la perception que l’on peut en avoir. Bergson part du postulat que le changement et le temps sont intrinsèquement dépendants l’un de l’autre, le temps étant le véhicule indispensable de tout changement.

 

Autant l’espace est palpable, autant le Temps ne l’est pas et tenter de définir d’une façon exacte et avec nos concepts matériels ce qu’est le temps est un exercice à la fois périlleux, et qui ne peut être qu’exégète : il n’y a pas de fondamentaux, aucune vérité absolue ne s’impose à nous. Deux mondes s’affrontent, deux mondes dont les physiciens et les mathématiciens maîtrisent pleinement les concepts : celui de la continuité et celui de la discrétion. Le concept de continuité consiste à penser le Temps comme un flux permanent, inaliénable, le temps coule comme une rivière aucune pierre, ni aucun barrage ne peut vraiment en altérer la chute. A l’inverse, le concept de discrétion consiste à penser le temps comme une suite infinie de courts instants unitaires, de tous petits instants, opposant ainsi la notion d’instant et celle de moment : l’on passe d’un instant à l’autre de proche en proche, alors que le moment se renouvelle en permanence.  

L’on connaît tous cela, l’on en a tous conscience, c’est d’une évidence première : la plupart de nos montres traitent le temps comme une succession d’instants, dont l’unité est la seconde, la grande aiguille trotte chaque seconde.  

 

Et lorsque nous faisons face à une montre mécanique dont l’aiguille bouge non pas de façon discrète mais en continue, nous éprouvons une sorte de fascination et d’incompréhension même. Peu importe que le modèle continue ou discret soit le bon, que le modèle de l’instantanéité ou du moment soit le bon, notre capacité cognitive pondère de toute façon la réalité perçue de la consistance du temps. Notre perception est limitée, cadencée par une fréquence qui limite nos sens : nous ne pouvons percevoir que X images par secondes, nous ne percevons que les sons dans la tranche X à Y hertz, et pire notre perception évolue elle-même dans le temps selon notre âge. Cette différence de perception est à même d’ailleurs d’expliquer les conflits de génération car ce que nous ne percevons pas par nos sens n’est pas fondé de vérité !  

Bref, là je m’écarte de Bergson, ce bouquin ne m’a pas ouvert les yeux sur tel ou tel vérité, mais m’a donné la richesse de la construction philosophique. Je me suis pris au jeu à tel point que je l’ai lu trois fois de suite. Je me souviens que mon prof de français, une véritable ponte, jeune mais un monstre de connaissances, dès le premier travail de rédaction donné à la rentrée et qui portait sur ce livre a déclaré devant toute la classe : « Je suis un peu embêté. J’ai une copie qui semble copier des passages de digests. Mais cette copie comporte aussi de nombreuses erreurs d’analyses, j’aimerai y voir clair et dans le doute savoir si c’est un travail personnel, je l’ai noté pour ce qu’elle était. Si ça se reproduit et que je vois des copies de digest, je mettrai des zéros. Soyez conscients que copier un bouquin ne vous apportera rien, votre copie doit refléter votre capacité de réflexion ».  

Je ne le savais pas, mais il parlait de ma copie. A la sortie le prof m’a coincé et m’a posé franchement la question. Allez, je fais mousser un peu mais ce jour-là j’ai éprouvé une vraie fierté qui plus est sur un terrain qui ne m’était pas acquis, fierté comme on en éprouve assez rarement. Un ressenti déclencheur qui m’a ouvert les yeux sur un monde qui ne m’avait pas intéressé jusque-là, au point de me donner envie d’écrire (j’aurai volontiers fait ici la pub pour mon roman ou pour mon tout dernier livre sur l’investissement immobilier, mais j’ai reçu une consigne contraire de la part de celui qui m’a invité à écrire cet article). Cette année-là, mes notes en philosophie / français ont environ triplé.

 

Le troisième livre à avoir impacté ma vie est celui que, de loin, parmi tous les bouquins que j’ai lu, j’ai lu le plus grand nombre de fois (non pas trois fois mais peut-être 30 ou plus). J’ai quelques auteurs de prédilection dont j’ai lu une grande majorité d’ouvrages, pour pas dire tous, il s’agit de Houellebecq, Dantec, Dan Brown ou encore Weber. Mais l’ouvrage dont je vais vous parler ne joue pas du tout dans la même cour. Et cet ouvrage, je l’ai lu et relu non pas parce que je ne l’ai pas compris. Non pas non plus pour revenir sur tel ou tel passage. Je l’ai lu et relu parce que ma fille ainée me l’a demandé. Il s’agit du livre Chien bleu de Nadja. Ce livre pour enfant m’a été conseillé par ma voisine de bureau, elle m’avait déclaré en ces termes : « c’est un livre qui fonctionne ». Et en effet, c’est un livre qui fonctionne.

 Et c’est ce qui est très intéressant dans ce livre, lorsqu’on le raconte à un enfant. L’on se prend aisément au jeu de l’histoire. L’on rentre facilement dans le rôle de grand narrateur de conte (à atteindre le niveau de Lorenzo Pancino du blog Maxxivoice), prenant tantôt la petite voix de la petite fille triste ou la grosse voix du méchant esprit des bois incarné pour l’occasion en panthère noire. Mais ne nous y méprenons pas : si l’on rentre ainsi aussi facilement dans cette fonction de conteur, ce n’est pas par vertu. C’est bel et bien parce que l’histoire fonctionne. Une histoire simple mais qui mêle, manipule et provoque différents sentiments, ressentis unitaires qui s’enclenchent presque mécaniquement chez l’enfant devant la situation vécue par procuration face au récit et aux personnages.

Une vraie leçon d’efficacité, l’on pourrait dire de marketing même, au sens où cela touche sa cible en plein. Mais au fait qu’est qu’une histoire qui fonctionne ?

Cette question me renvoie à la raison pour laquelle j’ai accepté de répondre à l’invitation d’Olivier. Et je vous invite à vous poser la même question que celle qui m’a été posée  à votre tour : quels sont les trois ouvrages qui ont changé votre vie ? La lecture nous emmène dans des situations que l’on éprouve et que l’on vie par procuration. En ce sens, elle véhicule du souvenir non pas de situation vécues, mais de situation ressenties, sans donc véritablement que l’on ait eu l’occasion de les vivre. Elle a la capacité de modifier a posteriori (et c’est assez rare pour être souligné) la pondération des évènements vécus grâce au ressenti éprouvé durant la lecture.

La lecture comporte ainsi une part d’interprétation individuelle très importante, et l’expérience de lecture devant un seul et même ouvrage sera propre à chaque individu. Elle peut être une expérience plus fortement immersive que n’importe quelle récit, paroles de musique ou encore de films, car elle implique d’y consacrer davantage de temps. Si l’on considère que le temps est l’élément premier de notre auto-consumérisme, la lecture devient l’un des premiers objets d’un investissement personnel fort et intime.

Ainsi, je crois que n'importe quelle lecture qui "fonctionne" est avant tout une lecture de soi-même, pour ne pas dire une relecture de soi-même. Et ce constat, je le fais à chaque fois que je lis un nouvel ouvrage.

 

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Les 3 livres qui ont changé ma vie” organisé par le blog Des Livres Pour Changer de Vie. Si vous avez aimé cet article, je vous remercie de cliquer sur ce lien : j’ai aimé cet article !

 

 

Published by 500k - dans Bons plans
commenter cet article

500k€

mon objectif est de gagner 500k€ dans les 4 prochaines années, je vous explique comment.

Bienvenue sur 500K

Je suis Laurent, j'ai 33 ans et je vais gagner 500k€ en 4 ans par l'investissement immobilier, je vous explique comment.

image001